Select Page

planter une haie avec une tarière

Creusez des trous cylindriques avec une tarière manuelle ou électrique.

La nature a doté certains insectes de tarières pour s’enfouir ou déposer leurs œufs. En bon copieur l’homme a inventé un outil permettant de forer la terre et réaliser ainsi des trous parfaitement cylindriques.
Novembre est la bonne saison pour planter une haie, alors au travail !

Pourquoi utiliser une tarière ?

Pour creuser des trous profonds, réguliers et tubulaires…. sans effort inutile !
Vous avez des piquets de clôture à planter. Pour cela, vous devrez creuser des trous d’au moins 50 cm de profondeur tous les 2,50 m. Ensuite vous allez cacher votre grillage par une haie végétale. Là aussi vous aurez besoin de creuser la terre en profondeur sur un diamètre restreint.

tarière-manuelle

En utilisation épisodique et sur terrain meuble, pour un carottage en vue d’un prélèvement, optez pour un modèle manuel prévu pour percer des trous d’environ 10 cm de diamètre sur une profondeur de 1 m. C’est la force des bras qui, par un mouvement rotatif, actionne la “vis”. Autant dire que si vous avez une haie à planter, le volume de vos biceps va doubler en un rien de temps !

Tarière électrique

Beaucoup plus confortable d’utilisation pour un particulier, cette tarière électrique est bien mieux adaptée au perçage de trous en série. La fraise en acier de 15 cm de diàmètre descend d’environ 60 cm dans la terre sans effort. Elle fontionne en 230 volts avec un niveau de vibration de 5,5m/s2. Prévoyez une rallonge électrique assez longue pour ne pas être gêné pendant les maniplulations.

Petits conseils pour planter une haie

  • Une fois les trous percés au bon diamètre, laisser la terre s’aérer quelques jours afin de permettre à la flore bactérienne se restructurer.
  • Mettre au fond du trou un compost ou un humus organique naturel qui nourrira les racines de l’arbuste.
  • Au moment de planter, recouper au sécateur environ 1/3 des racines. Le sécateur doit être propre et affûté pour ne pas transmettre des maladies sur les racines.
  • Une fois l’arbuste mis en place, couvrez les racines avec un mélange de terre, de pralin (mélange d’algues, argile, fumier de vaches) et d’eau par tiers pour booster la reprise, puis reboucher le trou avec la terre extraite.

Bon à savoir :

Planter des arbres déjà grands ne garantit pas pour autant une croissance rapide. Préférer des plants jeunes qui vont s’habituer au terrain et pousser plus rapidement.

Et bien entendu, protégez vos pieds avec des bottes ou des chaussures de sécurité.