Sélectionner une page

balais nettoie tout

Balayer dedans, balayer dehors, balayer sans se fatiguer !

Je ne sais, si mon côté maniaque du ménage l’emporte sur mon envie de tester tous les produits du marché, mais je dois admettre que dès qu’un nouveau balai sort, je ne peux m’empêcher de l’essayer.
Et j’ai souvent de bonnes surprises.

Le dernier en date, le plus sophistiqué et le plus complet de mes nombreux tests : le balai microfibre

C’est un balai espagnol amélioré, avec une tête orientable à 360° utilisable sec ou mouillé.
Comme le manche télescopique est articulé, j’utilise l’une des 2 têtes à sec pour faire les coins de plafonds, le haut des rideaux, cala remplace la tête de loup. L’autre tête me sert pour les sols. Quand les têtes sont sales je les mets au lave linge. Le + par rapport aux balais de ce type c’est son seau essoreur à pédale. La tête à franges est essorée en 15 secondes par la centrifugeuse.
Ce que j’apprécie particulièrement avec les microfibres c’est qu’elles ne nécessitent pas de produits détergents et qu’elles nettoient aussi bien le carrelage que le bois ou le lino. Je l’ai essayé dans un escalier avec des angles en coins en parquet, nickel !

Toujours en microfibre, le balai triangulaire

Pourquoi triangulaire ? Sa tête articulée à 360° lui permet de traquer la poussière dans les endroits les plus inacessibles. Pour moi, l’intérêt supplémentaire réside dans son manche flexible et souple. Je peux le glisser sous les meubles où l’espace entre le sol et le meuble est réduit. Bien sûr la partie chiffon à picots en microfibres est déhoussable et se lave en machine.

Le désormais classique balai en caoutchouc

Si comme moi vous avez chiens et chats à la maison, vous serez bien avisée de recourir aux services de ce balai. Les poils se collent sur la brosse antistatique, les poussières ne volent plus.
Je l’emploie qotidiennement sur le tapis du salon sur lequel le chien se couche malgré les interdits, c’est magique !
Il m’est déjà arrivé d’utiliser ce balai sur la terrasse extérieure carrelée, ça marche très bien aussi.
Pour le nettoyer, hop sous l’eau froide et le voilà tout propre !

A l’extérieur

J’ai troqué depuis longtemps le balai en paille de riz pour un balai du même genre mais dont les longs brins sont en plastique. Avec ce balai, je nettoie le garage et la grande terrasse. J’ai remarqué que les fibres plastiques faisaient moins voler la poussière que l’ancien (en fibres naturelles) et surtout il s’use beaucoup moins vite.

Et pour finir, les balais à raccorder directement sur le tuyau d’arrosage.

Tout le monde devrait posséder un balai de lavage. Le principe est simple : on branche directement le tuyau d’arrosage sur le manche du balai et on lave à grande eau. J’utilise le mien dans la cour bétonnée et sur ma terrasse carrelée. La boue, les feuilles, les pollens, les moisissures, tout s’en va. Sur un carrelage très sale on peut ajouter des bâtons de savon et rincer ensuite. Avec ce balai brosse je vais deux fois plus vite, je ne me fatigue pas et ma cour est impeccable.