Plantez un mimosa d’hiver dans votre jardin

planter un mimosa
Voici un arbre ou arbuste dont on profite avec grand bonheur au cœur de l’hiver, le mimosa ensoleille les jours gris avec sa superbe floraison parfumée, ses bouquets de fleurs jaunes sont très appréciés, son feuillage persistant d’un beau vert intense égaille les jardin toute l’année.
Il est possible de le planter en pleine terre dans votre jardin mais aussi en pot pour en profiter sur votre balcon ou terrasse. Choisissez une exposition ensoleillée et sachez que le mimosa ne supporte pas des températures inférieures à 10°C, en situation abritée donc protégée du vent ! Pas de sols calcaires ou argileux, le mimosa préfère les sols légers, bien drainant. Les mimosas sont effectivement très présents dans les régions bénéficiant d’un climat doux.

Quand planter votre mimosa :

Il se plante en automne ou au printemps dans les régions froides.

Plantation en pleine terre :

A l’aide de votre pelle, faire un trou 3 fois plus gros que la motte du mimosa à planter, pour cela installez-vous confortablement avec une bâche de jardin qui vous permet de déposer la terre à l’extérieur du trou sans détériorer les alentours ou risquer d’étaler la terre. Ajoutez une couche drainante au fond de ce trou, constituée de billes d’argile ou de morceaux de vieux pot en terre cuite cassés pour faciliter le drainage. Mélangez votre terre avec un tiers de terreau de plantation et entourez la motte disposée au centre du trou, attention de ne pas recouvrir le point de greffe si votre mimosa est greffé car celui-ci risquerait de pousser. Un amendement supplémentaire sous forme d’engrais n’est pas nécessaire. Les mimosas ont des racines superficielles, il est donc indispensable de le fixer sur un tuteur lui permettant de résister au coups de vent violents surtout la première année.

Plantation en pot :

Prévoyez un pot de taille suffisamment importante pour permettre une belle croissance à votre mimosa. Il est cependant évidant qu’il n’atteindra jamais la taille d’un mimosa planté en pleine terre. Rempotez tous les 2 ans en veillant à ajouter un terreau riche à cette occasion, veillez à ce que l’eau de vos arrosages ne stagne pas dans le pot et s’évacue parfaitement. Il vous faudra le protéger du froid en le préservant du gel dans un endroit lumineux, même à l’abri, n’hésitez pas à le recouvrir de plusieurs voiles d’hivernage surtout les premières années car il est très sensible au froid. Veillez à ce que la motte ne reste pas sèche car le mimosa craint davantage le manque d’eau en pot mais attention car il souffre aussi de l’excès d’eau ! Réduisez l’apport d’eau de juin à septembre, son besoin en eau eau est important pendant sa floraison, en hiver. Apportez un engrais du printemps à l’automne.

Protection contre le froid :

constituez un paillis de feuilles ou de paille au pied de votre mimosa qui protégera les racines superficielles et le point de greffe, entourez-le d’un voile d’hivernage pour protéger ses branches du gel.

Arrosage :

Les mimosas redoutent l’excès d’eau, donc très peu d’arrosages sauf les 2 premières années.

Entretien :

Après la floraison, vous devrez tailler votre mimosa, pour cela, coupez proprement à l’aide d’un sécateur les rameaux ayant fleuri durant l’hiver. Cette plante ligneuse à croissance rapide forme un arbuste ou un arbre selon la variété choisie.

Petite astuce : comment conserver longtemps votre mimosa coupé.

Il vous suffit pour cela d’écraser le bas de tiges du mimosa pour les broyer, cela favorisera l’absorption d’eau dans le vase. Installez votre bouquet loin des sources de chaleur (radiateur, cheminée, aération…) et des courants d’air.

Très présents sur la Côte d’Azur depuis le dix-neuvième siècle, les mimosas colorent et égaillent l’hiver ! Pour profiter de son extraordinaire parfum, n’hésitez plus !