Le gazon synthétique.

gazon synthétique J’adore jardiner, planter et savourer le résultat de mon travail mais concernant le gazon, je trouve qu’une belle pelouse nécessite un lourd travail de plantation, d’entretien et d’arrosage pour un résultat qui n’est pas toujours à la hauteur de l’investissement!
J’ai donc cherché à contourner ce problème en trouvant des solutions aussi bien esthétiques qu’économiques !
Il y a le gravier, mais ce n’est pas très esthétique pour un beau jardin fleuri, peu agréable au contact, et déplaisant durant les périodes de forte chaleur car ça accentue la réverbération du soleil et la sensation de chaleur. Le gravier est adapté à de petites surfaces entre les massifs fleuris, pour les chemins ou les zones de stationnement de véhicules.
On peut aussi daller une partie de son jardin mais dans ce cas on perd aussi un espace vert, cette solution est recommandée pour les abords de piscine ou encore une allée.
Dans mon cas, je cherchais à couvrir une zone enclavée entre la terrasse de la piscine et de larges massifs abondamment fleuris du type “jardin anglais”, cette zone, en partie ombragée, était difficile d’entretien et nécessitait d’être très fréquemment ressemée. Toutefois, je souhaitais conserver cet espace verdoyant et frais surtout l’été, ma solution a été d’installer un gazon synthétique et ses avantages sont nombreux.

  • Il est vert et impeccable toute l’année.
  • Il ne nécessite pas d’entretien, de tonte ni d’arrosage, donc engendre de grosse économies d’eau et plus besoin de pesticides.
  • Il assure une bonne résistance au soleil et au piétinement sans se dégarnir, il offre une surface de jeux pour les enfants, il résiste aussi au chlore ou à l’eau de mer.
  • Il est facile à installer.
  • Il représente un coût de départ raisonnable qui est très très rapidement amorti.
  • Ou l’installer :

    dans votre jardin ou sur une terrasse, un balcon, à l’ombre ou au soleil, en bordure de piscine ou en allée, il est utilisé dans des halls d’exposition, des boutiques, des aires de jeux, peu importe, le gazon synthétique s’adapte à toute les situations.

    Comment l’installer :

    Dans le jardin : vous devez l’installer sur un terrain nivellé, préparé, c’est à dire débarassé des mauvaises herbes et sans trous ni débris ou cailloux. Vous pouvez étaller une couche de sable sur votre terrain pour stabiliser celui-ci, ce qui évitera aussi la pousse des mauvaises herbes et permettra un bon écoulement et une absorption de l’eau de pluie car le gazon synthétique est parfaitement perméable et ne moisi pas avec l’humidité. Le gazon synthétique se présente en rouleau, vous n’avez qu’à dérouler et couper à la forme souhaitée puis installer le rouleau suivant bord à bord, il est conseillé de le brosser avec une brosse à poils durs pour redresser les fibres. Lorsque vous avez installé votre surface de gazon synthétique, vous devez fixer les bords pour éviter les plis ou que les angles ne se soulèvent. Chez nous, nous avons fixé les bords avec de longues agrafes métalliques plantées dans le sol pour éviter un léger déplacement avec les passages…

    Sur une terrasse ou une autre surface béton :

    poser à même le sol en fixant les rouleaux avec du scotch double-face comme on le pratique avec de la moquette.
    On peut aussi prévoir la pose d’un géotextile ou d’un voile de paillage au sol avant d’installer le gazon synthétique pour éviter la repousse des mauvaises herbes tout en permettant le drainage de l’eau de pluie par le sol.

    Le prix est un peu plus important à l’installation qu’un gazon naturel à semer mais vous n’aurez aucun frais d’entretien (ni arrosage, ni tonte, ni pesticide ou engrais), donc la solution se révèle économique et super pratique sur le long terme. De plus le gazon synthétique est très réaliste et donne maintenant un aspect visuel et tactile d’une pelouse naturelle.
    Attention, ce gazon synthétique est fabriqué en polyéthylène, donc il vaut mieux éviter d’y jetter une cigarette car cela causera forcément une marque disgracieuse. Cependant n’ayez crainte, il n’y a aucun risque d’embrasement, pas d’inqiétude à ce sujet!
    L’avantage que j’ai aussi pu constater après avoir installé un gazon synthétique dans mon jardin est son nettoyage (peu fréquent) très facile au jet d’eau. En cas de déjections ou d’urine de chien ou d’apport de salissures, un rapide jet d’eau permet d’éliminer les traces, pas d’odeurs et une absorption très rapide de l’eau par le sol sans risque de taches ou décoloration du gazon.

    Je dois dire que je ne regrette pas cette expérience, je pense même peut-être renouveller avec l’installation d’une allée sinueuse entre des massifs fleuris toufus. Cette petite allée étroite est actuellement gravillonée mais j’ai envie de tenter le gazon synthétique qui ne m’obligera pas une tonte peu pratique car tortueuse et en plus pas d’entretien des bordures, fastidieux!!!

    Pour un résultat plus vrai que nature!
    En bref, je pense que le gazon synthétique ne manque pas d’avantages : pas d’entretien, pas d’arrosage, pas de tonte, pour une belle pelouse verte toute l’année.