avaleur de cendre

Comment se débarasser des cendres de la cheminée

Rien de plus chaleureux qu’un bon feu de cheminée les soirs d’hiver, sauf que les cendres s’accumulent et que je remettais toujours à plus tard la corvée de nettoyage… jusqu’à ce que je découvre l’avaleur de cendres.
Non ce n’est pas un personnage de science fiction, c’est tout bêtement un aspirateur spécialisé dans cette tâche ingrate. Comment ça marche ?

En fait il existe deux types d’avaleurs de cendres.

    Version basique

    Le bidon métallique avaleur de cendres sans moteur.
    Il suffit de brancher le tuyau de votre aspirateur sur l’embout du bidon, puis mettre en marche l’aspirateur, un 2éme tuyau relié au bidon récupère alors les cendres. Un filtre en métal retient les poussières dans le bidon avaleur de cendres et les empêche d’aller dans le sac de l’aspirateur. Le flexible est métallique mais l’embout est en plastique, il faut donc impérativement l’utiliser quand les cendres sont froides.

    Version “intégral”

    L’aspirateur avaleur de cendres
    C’est celui que j’ai choisi bien qu’il soit un peu plus cher. Je suis un peu maniaque et je ne voulais pas que l’aspirateur avec lequel je nettoie les moquettes serve à la cheminée. Là, je ne crains pas de le passer une fois par semaine. Il avale tout sans soulever de poussière. La buse plate est vraiment très pratique pour aller traquer les cendres dans les coins. Dommage qu’elle soit vendue à part. Bien que flexible et embout soient en métal, j’attends que les cendres soient refroidies avant d’aspirer… On n’est jamais trop prudent !

    L’amie qui m’a fait découvrir cet aspirateur s’en sert depuis longtemps pour retirer les cendres de son poêle à bois. Il faut dire que le tuyau flexible s’insinue partout et qu’un moteur aspire bien mieux que ne le ferait un simple nettoyage à la balayette.
    En aspirant souvent, j’évite que les poussières ne se déposent partout autour de la cheminée ; mon salon reste toujours propre.

    Un investissement utile

    Chaque jour je me félicite de mon achat, car mon mari a aussi adopté l’aspirateur de cendres quand il refend du bois près de la maison et qu’il sait que je vais râler s’il rentre avec de la sciure et des copeaux de bois plein les chaussures.
    A la belle saison, il nous arrive de l’utiliser sur la terrasse pour éliminer la terre tombée des pots de fleurs. C’est plus rapide et plus efficace aussi.
    Toutefois, j’ai conservé mon traditionnel seau à cendres. Il est irremplaçable lorsque je dois vider des cendres chaudes. On n’a pas trouvé mieux et de plus je le trouve très esthétique.
    L’été, il devient objet de déco, mais ceci est une autre histoire.