toile d'ombrage-brise vue

Les brises vues sont les alliés de l’été

Savez-vous que vous pouvez utiliser un brise vue pour vous protéger des regards indiscrets mais aussi à la manière d’une toile d’ombrage contre les ardeurs du soleil ?

Option brise vue

Lorsque j’ai acheté mon brise vue l’an passé, c’était pour 2 raisons principlales : premièrement isoler mon jardin de mes voisins ; j’avais en effet la désagréable impression dêtre surveillée dès que je m’installais sur mon transat et ensuite empêcher mon chien de leur aboyer dessus dès qu’il les voyait.
Objectif atteint, mon brise vue remplit bien ses 2 missions.
Les rigueurs de l’hiver avec leur cortège de neige, de glace et de vent ne l’ont pas fait souffrir. J’ai juste eu besoin de renforcer quelques points d’accroche. A ce propos et c’est un conseil que je vous donne : n’hésitez pas à rapprocher vos points de fixation. Les œillets tous les mètres ne sont pas suffisants surtout si vous êtes dans une région venteuse. Le mieux est de faire comme un surfilage avec un lien plastique en rouleau, celui avec lequel on attache les végétaux. Je ne l’ai pas fait au moment où j’ai installé mon brise vue et j’ai eu tort car les rafales de vent de cet hiver auraient pu l’endommager. J’y ai remédié dès le premier beau week end.

Option toile d’ombrage

C’est un peu par hasard que j’ai découvert cette autre application de ma toile polyéthylène. En fait, il me restait la moitié d’un rouleau inutilisé sur ma clôture. Le premier soleil de fin d’hiver peut, dans certaines conditions se révéler aussi brutal qu’en plein Juillet. J’ai donc eu l’idée de bricoler vite fait un auvent avec ce reste de toile. Mon entourage à trouvé ça super. Du coup, j’ai eu envie de couvrir complètement ma pergola afin d’obtenir une vraie terrasse ombragée cet été.
Si ça vous tente, sachez qu’il vaut mieux opter pour une toile en 80 g/m2 (celle en 200 g/m2 est plus judicieuse le long d’un grillage).
La réalisation est assez simple. Positionner la toile le long des longerons de la pergola. Fixer quelques points pour maintenir la toile en place, recouper le surplus en surfilant les bords.
1 – ça maintient la toile en place.
2 – elle ne risque pas d’être soulevée par le vent et ne s’effilochera pas avec le temps.
Il ne reste plus qu’à fixer la toile suffisamment afin qu’elle ne bouge plus.
Les fibres synthétiques des toiles sont traitées pour résister aux UV, leur couleur ne risque pas de faner au soleil. Avec 75% d’opacité, l’ombre produite est très confortable. De plus, le tissage de la toile est suffisamment ajouré pour faire remonter l’air chaud au travers de la trame. Il n’y a pas cette impression d’étouffement que l’on ressent parfois sous certains auvents en toile.
Si comme moi vous redoutiez que clôture + pergola synthétiques ne fassent pas assez naturel, disséminez quelques plantes grimpantes astucieusement, le végétal prendra très vite l’avantage et vous ne ferez plus attention à ces coups de pouce artificiels. Votre confort sera total.
Dans un prochain billet, je vous parlerais d’un tout nouveau voile d’ombrage en tissu, tout prêt… A très vite !