gyrophare

Installer une signalisation de remorquage automobile

Remorquer une voiture demande un minimum de précautions selon que le véhicule remorqué ait ou non un conducteur, qu’il dispose de feux arrières ou que le code de la route impose un gyrophare…

Véhicule en panne

Assurez-vous que l’engin soit bien dans l’axe du véhicule tracteur, au besoin servez-vous d’un treuil pour le redresser.
Déplacer un véhicule sur route est toléré sur de courtes distances mais interdit sur autoroute. La vitesse autorisée ne doit pas dépasser 50 km/h ; Cependant il est obligatoire de tracter un véhicule avec une barre de remorquage rigide pour éviter les risques de débattement de côté, vous devez également l’équiper de feux de signalisation si ceux d’origine ne fonctionnent pas. S’ils sont en état de marche, activez les feux de detresse pendant le remorquage sauf dans les maœuvres de changement de direction où vous devez actionner les clignotants.
Enfin, vérifiez que la charge à tracter n’excède pas celle du véhicule tracteur et si l’engin n’est pas tractable en l’état, faites appel à une dépanneuse, c’est au final moins coûteux que de prendre le risque de créer un accident.

Tracter une remorque

Les remorques ne sont pas systématiquement dotées de feux de signalisation. Pour votre sécurité et celles des autres, il vous faut installer une signalisation efficace.

Choisissez le système qui vous convient :

Plaque en acier galvanisé :

    la plus complète. 2 Feux clignotant et 2 stop, 2 triangles réfléchissant, 1 mètre de câble pour la relier au véhicule tracteur.

Signalisation magnétique :

    très astucieuse grâce à son puissant aimant, le bloc (stop et clignotant) s’aimante sur n’importe quelle surface métallique. 7 mètres de câble avec une prise mâle à 7 broches permettent la connection sur une prise de remorque.

Signalisation d’appoint :

Pour info, la plupart des véhicules de tourisme peuvent recevoir une chape avec boule d’attelage permettant de tirer une remorque, un bateau, une caravane….

S’équiper d’un gyrophare

Les engins agricoles peuvent constituer un danger s’ils ne sont pas suffisamment signalés. Les grosses machines intégrent le gyrophare dans leur dispositif de signalisation. Si vous roulez régulièrement sur des voies très fréquentées avec un engin hors gabarit, il est obligatoire d’installer un girophare visible à 50 m tous azimuts (Arrêté du 4 juillet 1972 modifié).
Et pour finir, rappelons que la formule de la sécurité routière « bien voir et être vu ! » s’applique aussi à l’éclairage de signalisation en mode remorquage.